Le savoir et l'ordinateur

Denis BERTHIER

Novembre 2002


Quatrième de couverture

Le nouvel essor des technologies informatiques du traitement de la connaissance semble augurer d'une mutation profonde de la nature même de ce qui est manipulé par nos ordinateurs, de cette information qui accèderait désormais pour eux à un statut beaucoup plus spécifique de connaissance, leur conférant simultanément une certaine apparence d'intelligence et une relative autonomie de comportement. D'une telle mutation, nous n'entrevoyons pas encore bien les conséquences culturelles et sociétales, mais nous constatons qu'un mécanisme de rétroaction s'instaure à grande échelle entre l'homme et l'ordinateur pour l'accès aux savoirs et pour leur élaboration, et nous pressentons qu'il pourrait induire une révolution à la fois dans les principes mêmes de constitution de nos savoirs futurs et dans notre relation aux ordinateurs avec qui nous les partagerions.

Repérant les filiations structuralistes du paradigme symbolique sous-jacent à ces technologies, cet ouvrage expose ses élaborations successives par l'intelligence artificielle, son croisement déterminant avec les problématiques et les technologies de l'Internet, ainsi que l'existence bien tangible des gigantesques bases informatiques de connaissances dont il a inspiré le développement. Quasi évincé des sciences de la cognition par les approches neuronales (implicitement en quète de fondements ultimes dans la physique ou la biologie), ce paradigme apparaît ainsi à l'aube d'une renaissance qui le verra figurer, aux côtés de la sémiotique structurale, parmi les sciences de la culture. Impliquant une forme radicale d'absence de fondements absolus des savoirs, il autorise en outre un point de vue neuf sur certaines questions épistémologiques.

Editions L'Harmattan
16 rue des Ecoles, 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr

38 euros
(450 pages, 16x24 cm)
ISBN : 2-7475-3350-6